Les dossiers du mois
Le RGPD, quel impact pour votre site internet ?

RGPD

 Le mot résonne partout et pourtant la notion est parfois obscure, que vous soyez propriétaire d’un site internet ou utilisateur, le mot « RGPD » vous est forcement arrivé aux oreilles. Le RGPD, qu’est-ce que c’est, qu’est-ce que ça implique ?

Faisons les présentations, le RGPD c’est le Règlement général sur la protection des données. Donc l’ensemble des règles à suivre pour protéger les informations personnelles des utilisateurs du web.

On parle ici de quelles données ?

De nombreuses informations sont collectées lors de la navigation, ce qui nous intéresse dans le cadre du RGPD ce sont les informations à caractère personnel, qui sont susceptible d’identifier une personne physique directement ou indirectement. Par exemple : nom, photo, adresse IP, numéro de téléphone, identifiant de connexion..

Et, comment les sites récoltent-ils ces informations sur leurs utilisateurs ?

Grace aux fameux cookies ! Ces fichiers déposés par le navigateur sur votre ordinateur qui permettent de conserver les données relatives à votre navigation.   Si certains cookies sont nécessaires car ils permettent une bonne utilisation du site (enregistrement d’un panier, identifiants de connexions, préférences de présentation) d’autres méritent qu’on se penche sur leurs fonctionnement. En tête de liste, les cookies tiers, ces cookies ne sont pas déposés par le site consulté mais par un site tiers. Souvent utilisés dans un but publicitaire ils peuvent enregistrer certaines données comme votre âge, origine, sexe mais aussi votre parcours de site en sites afin de générer des profils utilisateurs.

Et pourquoi doit-on protéger les données ?

Car la collecte massive d’informations peut engendrer une utilisation abusive de celles-ci. Nous ne nous rendons pas toujours compte de la quantité d’informations que nous transmettons, à qui, et jusqu’ou certains peuvent les exploiter. Le scandale Facebook – Cambridge Analytica nous a démontré que les données personnelles étaient un enjeu de taille, et que savoir les maitriser était important.

Comment protège-t-on les utilisateurs grâce au RGPD ?

En permettant à l’utilisateur une plus grande transparence sur ses données : lesquelles sont collectées, par qui et dans quel but ? Les réglementations des dernières années ont poussé les sites à demander un acte clair de consentement de cookies : désormais chaque site doit vous demander votre accord avant de déposer des cookies. Une étape supplémentaire est franchie en mars 2021, avec pour but de rendre plus lisible et accessible non seulement l’accord mais aussi le refus des cookies.  En 2021 pour être conforme au RGPD un site doit : 

  • Offrir la possibilité d’accepter, et refuser tous les cookies
  • Permettre l’accès aux paramétrages des cookies même après acceptation ou refus de ceux-ci
  • Informer de tous les acteurs posant des traceurs, et la finalité de ceux-ci
  • Posséder une page détaillant la politique de confidentialité accessible depuis le footer
  • Mentionner les conditions de stockage et utilisation des informations fournies dans un formulaire (Case à cocher)

Que risquent les sites en non conformités ?

Tout d’abord, de perdre la confiance de leurs utilisateurs, un site à jour, respectant le RGPD est gage de sérieux. Ils risquent aussi une amende de la CNIL pouvant aller jusqu’à 4% du chiffre d’affaire annuel de l’entreprise concernée.

Pour résumer le RGPD permet aux utilisateurs d’obtenir une meilleure visibilité sur l’utilisation et la récolte de leurs données personnelles et c’est une bonne nouvelle. En revanche coté entreprise ce peut être un casse tête pour comprendre et mettre en place ces nouvelles règles : cela demande une veille constante et peut aussi engendrer des ajustements techniques.

Answeb est à vos cotés face à ces changements et se tient informé des évolutions du RGPD dans l’intérêt de nos clients et de leurs utilisateurs. 

Faisons les présentations, le RGPD c’est le Règlement général sur la protection des données. Donc l’ensemble des règles à suivre pour protéger les informations personnelles des utilisateurs du web.

On parle ici de quelles données ?

De nombreuses informations sont collectées lors de la navigation, ce qui nous intéresse dans le cadre du RGPD ce sont les informations à caractère personnel, qui sont susceptible d’identifier une personne physique directement ou indirectement. Par exemple : nom, photo, adresse IP, numéro de téléphone, identifiant de connexion..

Et, comment les sites récoltent-ils ces informations sur leurs utilisateurs ?

Grace aux fameux cookies ! Ces fichiers déposés par le navigateur sur votre ordinateur qui permettent de conserver les données relatives à votre navigation.   Si certains cookies sont nécessaires car ils permettent une bonne utilisation du site (enregistrement d’un panier, identifiants de connexions, préférences de présentation) d’autres méritent qu’on se penche sur leurs fonctionnement. En tête de liste, les cookies tiers, ces cookies ne sont pas déposés par le site consulté mais par un site tiers. Souvent utilisés dans un but publicitaire ils peuvent enregistrer certaines données comme votre âge, origine, sexe mais aussi votre parcours de site en sites afin de générer des profils utilisateurs.

Et pourquoi doit-on protéger les données ?

Car la collecte massive d’informations peut engendrer une utilisation abusive de celles-ci. Nous ne nous rendons pas toujours compte de la quantité d’informations que nous transmettons, à qui, et jusqu’ou certains peuvent les exploiter. Le scandale Facebook – Cambridge Analytica nous a démontré que les données personnelles étaient un enjeu de taille, et que savoir les maitriser était important.

Comment protège-t-on les utilisateurs grâce au RGPD ?

En permettant à l’utilisateur une plus grande transparence sur ses données : lesquelles sont collectées, par qui et dans quel but ? Les réglementations des dernières années ont poussé les sites à demander un acte clair de consentement de cookies : désormais chaque site doit vous demander votre accord avant de déposer des cookies. Une étape supplémentaire est franchie en mars 2021, avec pour but de rendre plus lisible et accessible non seulement l’accord mais aussi le refus des cookies.  En 2021 pour être conforme au RGPD un site doit : 

  • Offrir la possibilité d’accepter, et refuser tous les cookies
  • Permettre l’accès aux paramétrages des cookies même après acceptation ou refus de ceux-ci
  • Informer de tous les acteurs posant des traceurs, et la finalité de ceux-ci
  • Posséder une page détaillant la politique de confidentialité accessible depuis le footer
  • Mentionner les conditions de stockage et utilisation des informations fournies dans un formulaire (Case à cocher)

Que risquent les sites en non conformités ?

Tout d’abord, de perdre la confiance de leurs utilisateurs, un site à jour, respectant le RGPD est gage de sérieux. Ils risquent aussi une amende de la CNIL pouvant aller jusqu’à 4% du chiffre d’affaire annuel de l’entreprise concernée.

Pour résumer le RGPD permet aux utilisateurs d’obtenir une meilleure visibilité sur l’utilisation et la récolte de leurs données personnelles et c’est une bonne nouvelle. En revanche coté entreprise ce peut être un casse tête pour comprendre et mettre en place ces nouvelles règles : cela demande une veille constante et peut aussi engendrer des ajustements techniques.

Answeb est à vos cotés face à ces changements et se tient informé des évolutions du RGPD dans l’intérêt de nos clients et de leurs utilisateurs. 


Un projet de communication ? Contactez-nous
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide